Comment utiliser le mind mapping?

Pour illustrer de façon claire et pertinente une idée, rien ne vaut le mind mapping. Ses champs d’application sont quasi infinis :

  • Prendre des notes
  • Réfléchir individuellement ou en groupe
  • Étudier et mémoriser un sujet
  • Planifier des tâches
  • Rechercher une information et la valider en recoupant diverses sources
  • Rendre clair un sujet complexe
  • Faire une présentation dans des domaines variés (lancement de produit, conférence, marketing, etc.)
  • Stimuler la créativité

Si de plus en plus de personnes utilisent le mind mapping c’est parce qu’il a fait ses preuves et que son efficacité n’est plus à prouver.

Le mind mapping en cinq étapes pour le management de vos projets :

  • Première étape : inscrivez le nom de votre projet au centre de votre carte mentale. Si vous pensez à une image qui représente idéalement votre sujet, utilisez-la. Si vous n’en avez pas et que vous préférez une image aux mots, demandez-vous laquelle définit le mieux votre projet. Pour vous aider, cherchez ce que votre projet évoque pour vous.
  • Deuxième étape : pour vous aider à trouver les idées principales, faites un brainstorming en utilisant la technique des questions suivantes. Qui fait quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ? Cette méthode n’est pas nouvelle mais elle a fait ses preuves et elle est toujours d’actualité. Elle vous permettra de n’oublier aucune question inhérente à votre projet.
  • Troisième étape : à partir de votre noyau central, vous allez créer des ramifications, 8 à 10 branches ou lignes qui l’entoureront. Elles vous permettront de noter les idées dominantes qui vous viennent à l’esprit. Soyez concis, utilisez 5 mots au maximum si vous ne pouvez pas avoir recours à une image.
  • Quatrième étape : grâce à l’association d’idées, vous pourrez créer des sous idées ou éventuellement de nouvelles images (ou pourquoi pas des symboles) et procédez jusqu’à ce que vous n’ayez plus d’idée à ajouter. Cette étape est primordiale : elle stimule votre réflexion et étoffe votre mind map. Souvenez-vous qu’une idée en appelle une autre et vous serez étonné de la réactivité de votre cerveau.
  • Cinquième étape : chaque fois que vous le pouvez, utilisez des éléments graphiques qui exprimeront de façon claire et facile à mémoriser la structure de vos pensées. Utiliser des couleurs différentes, varier la taille du texte sont des éléments qui captent le regard et facilitent la compréhension de votre démonstration. Donnez de l’intensité visuelle aux points importants.

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *